LM - 20ème j. : Amiens - Rouen : 3-7, la furie offensive du Dragon ! - DRAGONS DE ROUEN
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter nos mentions légales. Fermer X


LM - 20ÈME J. : AMIENS - ROUEN : 3-7, LA FURIE OFFENSIVE DU DRAGON !


Les Dragons de Rouen se sont imposés 3-7 chez les Gothiques d'Amiens ce mardi pour le compte de la 20ème journée de Ligue Magnus.

 

Un succès flamboyant chez les voisins picards, futurs adversaires en finale de Coupe de France le 25 janvier qui replace les Dragons à un point des Grenoblois en tête du classement.

 

En effet, les Brûleurs de Loups se sont inclinés face à Morzine ce mardi, mais possèdent toujours un match de retard à faire.

 

Six buteurs différents se sont illustrés côté rouennais dans cette victoire ! Daultan Leveillé réalise notamment un doublé et une aide (3 points) et Patrick Coulombe 4 points avec 1 but et 3 aides !

 

Une partie marquée au départ par le retour au jeu de Johan Saint-André sur la feuille de match et aussi la bonne entame de Nicola Riopel, déjà bien en place sur les premiers lancers amiénois. 

 

La première pénalité d'une longue série dans cette rencontre est rouennaise dès la  deuxième minute de jeu, mais n'induit pas de conséquence sur l'infériorité qui suit, bien défendue par les unités spéciales rouennaises.

 

C'est le moment choisi par le duo Desrosiers-Coulombe pour s'illustrer une première fois dans cette rencontre.

 

Une attaque rapide côté droit de l'ailier tricolore, qui sert Patrick Coulombe dans l'axe. Le défenseur aux avants-postes remet instantanément la rondelle en une-deux à son partenaire, le gardien est pris à contre-pied et le #42 prend le côté ouvert de la cage : 0-1 à 04'34. Superbe.

 

L'engagement est total dans ce début de partie. Un peu trop aux goût des officiels qui sanctionnent une nouvelle fois les Dragons de Rouen. Par deux fois même. Cette fois-ci, à 3 contre 5, le power-play amiénois fonctionne. Stockton, bien décalé en zone offensive trouve l'égalisation à 07'14, 1-1.

 

Le ton est donné. On se rend coup pour coup. Des coups encore sanctionnés par les arbitres durant tout ce premier tiers. Deux power-play pour les Dragons et un autre pour les Amiénois, qui ne donnent rien. Les gardiens O'Keefe et Riopel sont déjà décisifs. 

 

Mais de retour des vestiaires, c'est Raphael Faure qui redonne rapidement l'avantage aux Dragons. Un palet mal dégagé lui revient sur la tranche. Le défenseur junior reprend d'un slap puissant et marque : 1-2 à 22'02.

 

Nicola Riopel aide bien à maintenir l'avance sur les réactions adverses, jusqu'à ce qu'intervienne la première pénalité de ce deuxième tiers... à l'encontre des Rouennais.

 

Et dans cette situation de désavantage numérique encore une fois bien défendue, des opportunités offensives. Un échec avant pressant en zone amiénoise, un palet qui traine devant la cage... et un Daultan Leveillé à l'affût pour pousser le palet hors de portée du gardien : 1-3 à 29'59.

 

Puis sur un mauvais surnombre rouennais sanctionné par les officiels, les Gothiques parviennent à réduire rapidement l'écart sur le jeu de puissance qui s'en suit, d'un lancer ras de glace redirigé par Joel Champagne isolé au deuxième poteau : 2-3 à 33'02.

 

Frustré par la tournure des événements, Nicola Riopel est sanctionné pour retard de jeu et une cage déplacée. Mais sur ce désavantage, encore une fois le duo Coulombe - Desrosiers fait des merveilles. 

 

Plus que de défendre en désavantage, les deux hommes se projettent à l'offensive. Cette fois-ci c'est Patrick Coulombe qui régale de son patinage.

 

Un but de grande classe à l'issue d'un rush solitaire faisant mal paraître les deux défenseurs amiénois.

 

Un débordement plein axe tout en vitesse et un duel face au portier remporté d'un coup de poignet astucieux devant la ligne ! Magnifique mouvement et 2-4 à 34'32 ! Une nouvelle fois en infériorité numérique !

 

Enfin le troisième tiers est celui de la domination confirmée des Dragons de Rouen.

 

Joel Champagne est sanctionné dès la reprise du jeu. Et sur le power-play qui suit, c'est Francis Charland, bien servi et décalé par Patrick Coulombe qui décoche un one-timer pleine lucarne : 2-5 à 41"42.

 

Le jeu défensif des Rouennais ne concèdent que peu de situations aux locaux. Au contraire, assommés, les Gothiques d'Amiens ne sont pas loin d'encaisser rapidement le sixième but, sans un O'Keef encore concentré malgré les assauts répétés dans sa direction.

 

Julien Desrosiers, François-Pierre Guénette, Francis Charland ou bien encore Daultan Leveillé ne sont pas loin de trouver le chemin des filets.

 

Dan koudys aussi s'offre un duel avec le gardien des Gothiques suite à une belle interception en zone défensive, mais le portier amiénois remporte son face à face avec le petit mais inusable #13 des Dragons.

 

Le sixième but tant recherché intervient finalement sur un nouveau jeu de puissance. François-Pierre Guénette travail dans la zone décisive devant le but adverse, le palet ressort en direction d'Antonin Manavian qui reprend en force la rondelle et trompe Mitch O'Keefe : 2-6 à 51'00.

 

Les Gothiques d'Amiens parviennent à rapidement réduire la marque sur l'engagement profitant d'une déconcentration latente dûe à l'euphorie de ce sixième but synonyme d'un certain confort pour finir la rencontre : 3-6 à 51'35.

 

Il reste du temps, mais pleins d'assurance, les Dragons de Rouen reprennent le contrôle et la gestion du jeu. Solides et offensifs comme ils ont si bien réussi à le faire à 5 contre 5 durant l'essentiel de cette partie.

 

Daultan Leveillé finit par récolter un tir de pénalité sur un accrocher de Vanderveeken, qui voit le joueur chassé de la rencontre pour méconduite.

 

Un tir de pénalité transformé par l'habile #9 rouennais qui signe un doublé sans tergiverser. Un lancer bien ajusté, révélateur de la bonne forme actuel du canadien originaire de l'Ontario : 3-7 à 56'03.

 

La fin de match est surtout marquée par l'indiscipline des locaux, frustrés par la tournure que prend l'issue du match.

 

Nicola Riopel réalise une nouvelle grosse prestation et permet aux Rouennais de récolter un nouveau succès, à l'extérieur, qui prolonge la grande et belle série actuelle à 11 succès consécutifs en Ligue Magnus.

 

Prochain rendez-vous, on ne peut plus important, samedi soir, sur l'île Lacroix, avec justement la réception des leaders, les Brûleurs de Loups de Grenoble, à 20h00 (billetterie ici).

 

 

 

 

Amiens - Rouen : 3-7 (1-1 / 1-3 / 1-3)

 

PERIODE 1

Rouen - Julien Desrosiers (Patrick Coulombe, Francis Charland) 4:34

Amiens - Shayne Stockton (en supériorité numérique 2) (Jamie VanderVeeken, Marc Belanger) 7:14

 

PERIODE 2

Rouen - Raphael Faure (sans assists) 2:02

Rouen - Dan Koudys (en infériorité numérique) (Daultan Leveille) 9:59

Amiens - Joel Champagne (en supériorité numérique) (Jamie VanderVeeken, Marc Belanger) 13:02

Rouen - Patrick Coulombe (en infériorité numérique) (Julien Desrosiers) 14:32

 

PERIODE 3

Rouen - Francis Charland (en supériorité numérique) (Patrick Coulombe, Jonathan Janil) 1:42

Rouen - Antonin Manavian (en supériorité numérique) (François-Pierre Guénette) 11:00

Amiens - Fabien Bourgeois (David Bastien, Joel Champagne) 11:35

Rouen - Daultan Leveille (tir de pénalité) 16:03



 PUBLIE LE MARDI 13 JANVIER 2015
DEVENEZ PARTENAIRE
Vous souhaitez devenir partenaire du RHE76 ?
Merci de contacter l'agence Mark'Events
Contact : 02 35 600 006 Site internet : www.markevents.com